AACMR - Amis et Anciens du Conservatoire de Rimouski

aacmr-image

Anciens

D'Anjou, Marc - Organiste

Voir Discographie

 Il a obtenu une maîtrise au Conservatoire de musique de Rimouski.

 

Né à Gagnon, Marc D'Anjou entra au Conservatoire de musique de Rimouski en septembre 1976. Parallèlement à ses études d'orgue avec Jacques Montgrain, il y étudia le piano et le clavecin. En 1986, ses études furent couronnées par un premier prix à l'unanimité du jury. Par la suite, il étudia l'improvisation avec Richard Gagné et Rachel Laurin et l'improvisation et le répertoire français à Paris avec Jean Galard.

De 1986 à 1992, Marc D'Anjou a travaillé la facture d'orgue avec la firme Orgues Marcel Bertrand. Durant la même période, il obtint le poste d'organiste co-titulaire à l'église Saint-Jean-Baptiste de Québec et y fut promu titulaire en 1991, poste qu'il occupa jusqu'en 1993. En 1987, il fonda le Choeur du Faubourg Saint-Jean-Baptiste avec madame Carole Légaré. Depuis décembre 1993, il est organiste titulaire des grandes orgues de la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec.

Pendant ses études, mais surtout depuis le début de sa vie professionnelle, Marc D'Anjou a déployé une énergie considérable sur divers fronts : récitals, concerts, accompagnement de chœurs ou d'ensembles, mise sur pied d'initiatives originales, etc.

Il fut notamment l'instigateur des « Récitals d`été à la Basilique Notre-Dame de Québec », présentés durant l'été 1994, et de la série « Amours, délices et orgues » à l'automne 1997. En janvier 2004, en collaboration avec Nathalie Gagnon, une autre diplômée du CMR, il a mis sur pied la série « Les Concerts Notre-Dame ». À l'automne 2004, il a participé, conjointement avec Claude Lemieux, Dany Wiseman et Nathalie Gagnon, à l'intégrale de l'oeuvre pour orgue de Dietrich Buxtehude. Il a eu l'occasion d'interpréter le Concerto en sol mineur de Francis Poulenc avec l'Orchestre symphonique de l'Estuaire en août 1994 et a pris part à l'intégrale des concertos pour orgue et orchestre de Haendel présentée en octobre 1995.

Il a été invité à inaugurer une quinzaine d'orgues. Plusieurs de ses concerts furent captés et diffusés par la chaîne culturelle de Radio-Canada, dont une première radiophonique en mars 1995 des oeuvres d'Édouard Commette présentées alors à la cathédrale des Trois-Rivières. Ces oeuvres ont été enregistrées sur disque en juillet 1997. Il a aussi enregistré avec le Choeur de chambre de Rimouski en janvier 2003 et avec les Petits Chanteurs de la Maîtrise de Québec en juin 2003.

Marc D'Anjou travaille comme accompagnateur, répétiteur et assistant-chef de nombreux ensembles vocaux, comme le Choeur de l'Université Laval, la Maîtrise des Petits chanteurs de Québec, le Choeur de l'Orchestre symphonique de Québec, le Choeur du Musée de la Civilisation, l'Ensemble de musique sacrée de Québec et le Choeur Les Rhapsodes. Il a assuré la partie de continuo dans le Messie de Händel à trois reprises entre avril 2000 et mars 2001. Depuis septembre 1999, il est également directeur musical de l'Ensemble polyphonique de Québec. Il est régulièrement organiste invité pour divers choeurs au Québec et au Canada.

Sa réputation a depuis longtemps débordé les frontières du Québec. Il a notamment donné des concerts et des classes de maître à l'Université Towson, près de Baltimore, en novembre 1998 et à la cathédrale catholique de Vancouver en 2004.

Ardent promoteur de l'orgue, Marc D'Anjou a été membre du conseil d'administration des Amis de l'orgue de Québec et du comité organisateur du Congrès conjoint de la Fédération québécoise des amis de l'orgue et du Royal Canadian College of Organists, tenu à Québec en juillet 2000. Il a été fondateur et responsable diocésain de Laudem-Section Québec de 1996 à 2001. Il est toujours membre du conseil d'administration de la Fondation Claude Lavoie. Ses participations aux Concours d'improvisation à l'orgue ou aux matchs de la Ligue d'improvisation à l'orgue sont un autre exemple de sa passion pour le roi des instruments.