AACMR - Amis et Anciens du Conservatoire de Rimouski

aacmr-image

Anciens

Dionne, Denis - Percussionniste

Voir Discographie

Il a obtenu une maîtrise au Conservatoire de musique de Rimouski.

 

Denis Dionne est né en 1958 à Mont-Joli. ll étudie la percussion au Conservatoire de Rimouski dans la classe de Carol Lemieux et y obtient ses diplômes de musique de chambre et de percussion. En 1981, il est élève boursier du Banff Center School of Fine Arts (Alberta). De 1976 à 1983, il est engagé en qualité de soliste, de musicien d’orchestre, et de percussionniste en musique d’ensemble au Québec et au Canada. Il est ensuite élève de William Kraft, compositeur et timbalier de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles qui lui suggère, dès 1984, de se rendre en Europe pour étudier et travailler avec Jean Batigne, fondateur des Percussions de Strasbourg, timbalier de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg et professeur au C.N.R.S. de la même ville. Denis Dionne obtient la Médaille d’or et la licence de concert « mention particulière » avec les félicitations du jury. Depuis 1985, il se produit en Europe, en Asie, en Amérique centrale, en Amérique du Nord, aux États-Unis en tant que percussionniste, batteur et timbalier au sein des orchestre philharmoniques de Strasbourg, du Luxembourg, de Metz, de Mulhouse et, depuis 1993, avec les Virtuoses de Moscou sous les directions de Yehundi Menuhin, Vladimir Spivakov, le Quartet de jazz de Boston de Félice Pomeranz harpiste, le Groupe Macumba, les ensembles Noco Music avec Emmanuel Séjourné et Philippe Geiss et Atrium. Professeur de percussion depuis 1987 en France, Denis Dionne obtient en 1995 le diplôme d’état de professeur de musique (percussion) et en 1998 le poste de professeur titulaire à l’École municipale d’Obernai. À la fin octobre 2007, il est nommé professeur titulaire et directeur pédagogique de la classe de percussion du Conservatoire de Maizières-Lès-Metz. Denis Dionne a été nommé professeur de percussion titulaire de 2009 à 2011 au Conservatoire de musique de Québec, après ça, retour en France au Conservatoire de musique de Maizières-Lès-Metz en 2012.