AACMR - Amis et Anciens du Conservatoire de Rimouski

aacmr-image

Dernières nouvelles

Létourneau, Béatrice - Claveniste

Elle a obtenu son diplôme de premier cycle universitaire au Conservatoire de musique de Rimouski

 

Née en 1991 à Rimouski (Québec), Béatrice Létourneau débute la musique à l'âge de 5 ans. En 2002, elle entre dans la classe de piano de Sr Pauline Charron, ensuite dans la classe de piano de Luis Sarobe en 2006, puis dans la classe de clavecin de Josée April l'année suivante au Conservatoire de musique de Rimouski. Elle étudie ensuite au Conservatoire de musique de Montréal avec Mireille Lagacé et Luc Beauséjour.

Elle a l'occasion de participer à de nombreux stages et master-classes d'orgue et de clavecin en Europe et au Canada (Béthune, Saorge, Lisieux, Muri, Toronto, Montréal, Rimouski) avec Benjamin Alard, Ton Koopman, Olivier Fortin, Charlotte Nediger, M. Radulescu...

En Europe, elle est arrivée à Paris en août 2010 pour étudier au Conservatoire du VIIe arrondissement avec Élisabeth Joyé en DEM. Elle a aussi pris des cours privés avec Benjamin Alard, en orgue et en clavecin. Elle est aussi inscrite en continuo et chant grégorien au Conservatoire de Boulogne-Billancourt. L'année 2011-2012, elle est aussi inscrite en continuo musique ancienne à Toulouse avec Brice Sailly.

En parallèle, elle donnait des cours et puis elle a enseigné au Conservatoire de Meaux en 2012-2013. Elle a aussi étudié au programme de Bac "Licence Lettres & Arts" au Conservatoire de Cergy-Pointoise avec l'Université de Cergy, en spécialité chant auprès de Jean-François Rouchon de 2012 à 2014. 

Elle a pu participer à plusieurs stages de musique de chambre tout au long de mon séjour en Europe.

Elle a étudié le chant en 2016 au Conservatoire de musique de Rimouski.

Elle a obtenu son diplôme de premier cycle au Conservatoire de musique de Rimouski en décembre 2017.

 

 


Tremblay, Florence - Violoncelliste

Elle a obtenu son diplôme de premier cycle universitaire au Conservatoire de musique de Rimouski

Crédit photo : Jean-Pierre Rousseau

Initiée dès l'âge de 3 ans au violon, Florence change pour le violoncelle à 5 ans. Elle étudie avec James Darling jusqu'à son entrée au Conservatoire de musique de Rimouski en 2008 où elle fera partie de la classe de Mariette Gendron-Bouchard pendant 3 ans. James hérite ensuite de la classe de violoncelle du Conservatoire et Florence étudie avec lui jusqu'à l'obtention de son diplôme de baccalauréat en 2018. 

Membre de l'Orchestre des jeunes du Québec maritime et de l'Orchestre symphonique Côte-Nord, elle a joue aussi à maintes reprises comme stagiaire dans l'Orchestre symphonique de l'Esturaire et, plus récemment, comme musicienne surnuméraire. Amoureuse de la musique de chambre, elle fait partie de l'ensemble de la relève des Concerts aux îles du Bic en 2014 et en 2016. Elle participe à différents stages de perfectionnement à l'Académie de musique Orford et au Camp musical du Lac Matapédia.

En dehors du violoncelle, elle complète également, entre 2015 et 2017, un diplôme d'études collégiales en chant classique au Conservatoire. Elle chante comme soliste avec le choeur de chambre de Rimouski, la chorale du Conservatoire et le choeur Vocalia. 

 

 

 


Lavoie, Paul - Saxophoniste

Il a obtenu son diplôme de premier cycle universitaire au Conservatoire de musique de Rimouski

Crédit photo : Jean-Pierre Rousseau

Loin de se douter qu’il en ferait l’étude bien des années plus tard, Paul entendu le saxophone pour la première fois joué par nul autre que Benoît Plourde. Âgé de 6 ans seulement, il n’était pas en mesure de se mettre tout de suite à l’instrument. Toutefois, cette idée a germée en lui et,  à l’âge de 9 ans, il émit ses premiers sons à l’instrument. Guidé soigneusement dans ses premiers pas par la saxophoniste Josée Fortin, il étudia ainsi le saxophone dans l’harmonie de l’école primaire Élisabeth-Turgeon.

 

À 12 ans, il commença à suivre des cours à l’École de Musique du Bas-St-Laurent avec le saxophoniste Samuel Beaulieu qui étudiait alors au Conservatoire. Paul apprit beaucoup de Samuel et ce dernier le prépara à faire son entrée au Conservatoire après deux ans de formation. C’est donc à 14 ans que Paul débuta ses études au Conservatoire de musique de Rimouski avec Benoît Plourde, celui qui lui fit découvrir l’instrument des années auparavant.

 

Parallèlement à ses études classiques, Paul poursuivi, tout au long de son secondaire, son parcours dans les ensembles d’harmonie, d’abord au Langevin avec Mylène Marquis et ensuite au Paul-Hubert avec Marie-Anick Arsenault, toutes deux saxophonistes. Paul développa une belle complicité avec Marie-Anick et grandi beaucoup grâce à elle et à son ensemble.

 

Au niveau collégial, Paul compléta son DEC en musique au Conservatoire en plus d’un autre DEC en Sciences de la nature au Cégep de Rimouski. Paul aime se tenir occupé et tient à s’impliquer là où il le peut. Il donne ainsi des cours d’instruments aux jeunes saxophonistes de l’Harmonie Vents du Fleuve du Paul-Hubert et à certains jeunes de l’école Langevin. Il offre aussi des ateliers d’informatique à des jeunes de l’École de Musique du Bas-St-Laurent et fait également partie de divers organismes culturels de la région. Il reçu d’ailleurs, en 2016, la médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse récompensant son implication, sa détermination et son influence positive au sein de sa communauté.

 

Paul termine cette année son baccalauréat en interprétation au Conservatoire. Ayant toujours cultivé son intérêt pour la musique et les sciences, il souhaite poursuivre son parcours académique dans le but de devenir Ingénieur du son.

 


Bourbonnais, Daphné - Violoniste

Elle a obtenu son diplôme de premier cycle universitaire au Conservatoire de musique de Montréal


Daphné a débuté la pratique du violon à l'âge de 4 ans à l'école de musique du Bas-Saint-Laurent avec Hugues Laforte-Bouchard.  De septembre 2004 à mai 2013, elle continue sa formation au Conservatoire de musique de Rimouski dans la classe de violon d'Élise Lavoie. À l’automne 2013, Daphné a entamé ses études au conservatoire de Montréal dans la classe de madame Anne Robert.

En 2010, elle a obtenu son diplôme de fin préparatoire. Elle a eu la chance de jouer dans différents événements et galas et a également fait partie du Quatuor Excellence.  De plus, elle a fait partie de l’Orchestre des jeunes du Québec Maritime de 2007 à 2013. Dans cet orchestre, elle occupait à la fois la position d’assistante-solo et de violon-solo, dépendant des programmes. En février 2013, elle a eu l’occasion d’interpréter les deuxième et troisième mouvements de l’Hiver de Vivaldi accompagnée par l’Orchestre des Jeunes du Québec Maritime. Au mois de mai, c’est avec l’Orchestre Spontané des Maritimes qu’elle a pu interpréter Zigeunerweisen. Elle a aussi joué avec l’Orchestre Symphonique de l’Estuaire à titre de stagiaire pendant la saison 2012-2013.  En 2014, elle a été dirigé par le célèbre chef d'orchestre Kent Nagano en tant que membre de l'orchestre du conservatoire de Montréal. 

Daphné participe aux Concours de Musique du Canada depuis 2006 et elle a toujours été finaliste provinciale. Elle a aussi participé au Festival de musique de Rivière-du-Loup où, en 2011, elle a obtenu la plus haute note du jury (96%) toutes catégories confondues. En 2012, lors d'une participation en quatuor, médaillés d'or avec 97%, ils ont obtenu une bourse de mérite ainsi qu'une bourse coup de cœur du jury. De plus, cette même année, lors du Festival Clermont-Pépin, arrivée première en demi-finale, ceci lui a valu une participation en finale où elle s'est méritée la deuxième place dans la catégorie Cordes-Cégep.  En 2013, au Festival de musique de Rivère-du-Loup, elle s’est remportée deux médailles d’or, une en solo et une en quatuor, avec les résultats respectifs de 96 % et 97 %. Toujours cette année, Daphné a participé pour une seconde fois au Festival Clermont-Pépin où elle a gagné la première place en finale dans la catégorie Cordes-Cégep, avec un résultat de 92,5 %.  Cette même année, lors de son examen final au Conservatoire de Musique de Rimouski, elle a obtenu la note finale de 95%.  Elle a également participé au documentaire « Classes de maîtres » sur les Conservatoires de Musique et d'Art dramatique du Québec, diffusé à Télé-Québec.  Daphné a aussi participé à la campagne de promotion des conservatoires du Québec.  En 2014, elle est arrivée première de sa catégorie au concours de musique de Sorel-Tracy.

À l’été 2012, elle est allée une semaine à l’académie du centre d’arts Orford pour étudier avec la grande pédagogue madame Anne Robert et elle a passé un mois au Domaine Forget à Charlevoix où elle a reçu de l’enseignement des professeurs du Canada et des États-Unis. À l'été, Daphné est retournée au centre d’arts Orford avec Anne Robert et, avec son quatuor, ils ont eu la chance d’être « Quatuor en résidence » dans le cadre du Festival des Concerts aux Îles du Bic.

Elle a également obtenu quelques bourses telles que la Bourse d'excellence Yolande L. Sirois lors du Palmarès du Conservatoire de musique de Rimouski en 2010, la Bourse d'excellence au Festival de musique de Rivière-du-Loup en 2011, Bourse de mérite en quatuor et bourse Coup de Coeur du jury en 2012, Bourse de seconde place au Festival Clermont-Pépin en 2012, Bourse de mérite et bourse de développement au Festival de musique de Rivière-du-Loup en 2013, deux bourses de la Fondation Pierre-Harvey, des Bourses des Anciens et Amis du Conservatoire de Musique de Rimouski et plusieurs bourses dans le cadre des Concours de musique du Canada.

 


Michaud, Frédéric-Alexandre Violoniste

Il a reçu son baccalauréat en violon de l'Université McGill

 

Frédéric-Alexandre Michaud a commencé l’étude du violon à l’âge de 3 ans. Passionné de musique depuis son très jeune âge, Frédéric-Alexandre Michaud avait déjà un violon entre les mains à trois ans. Il a rapidement perfectionné ce talent en s'inscrivant à l'école Miransol de Sainte-Anne-des-Monts, où il fût un élève modèle pendant cinq ans.

Étudiant au Conservatoire de musique de Rimouski dans la classe d’Élise Lavoie pendant 8 ans. Il y a laissé sa marque en participant à la mise sur pieds de la Ligue d'improvisation musicale de Rimouski et  fondant l'Orchestre spontané des Maritimes dont il est le chef d'orchestre. 

Il a été au baccalauréat à l'Université McGill dans la classe de Mark Fewer en 2013-2014, puis dans la classe de M. Lipsky au baccalauréat au Conservatoire de musique de Montréal en 2014-2015, puis de nouveau au baccalauréat à l'Université McGill dans la classe de Mark Fewer en 2015-2016 et 2016-2017, où j'ai gradué en mai 2017. Il est présentement inscrit à la maitrise en violon dans la classe de Mark Fewer à l'Université McGill depuis septembre 2017.

Très actif dans plusieurs projets musicaux pendant ses études à Rimouski, dès son arrivée à Montréal, il s’est impliqué en tant que violoniste avec le groupe Shyre ainsi que directeur musical et fondateur du nouveau projet Point d’arrêt. En 2011, passionné par le répertoire orchestral, il entreprend sa formation en direction d’orchestre avec Hugues Laforte-Bouchard au Conservatoire de musique de Rimouski. Depuis, il a dirigé à deux reprises l’Orchestre Spontané des Maritimes et a étudié avec Gilles Auger, James Darling, Jean-Michel Malouf, Jean-François Rivest et Alexis Hauser.

 Le jeune annemontois a finalement accepté une offre de 25 000 $ en plus de 20 000 $ en argent gagné dans les valises spéciales. Il s'est aussi mérité une paire de billets de saison pour les 125 spectacles de l'Orchestre symphonique de Montréal. Le maestro Kent Nagano lui a offert de participer à une répétition de l'OSM en plus d'assister à une réception privée après un concert. Finalement, le luthier Olivier Pérot a prêté à FAM, un violon d'une valeur de 50 000 $ que le jeune musicien pourra utiliser pendant un an.

Depuis 2014, il fait partie du groupe Shyre. Il a dirigé son premier concert en compagnie de musiciens renommés tel Philip Chiu, Alexander Read et Pierre Beaudry. Frédéric-Alexandre œuvre aujourd'hui comme directeur général du projet musical Point d'arrêt.

Parmi les 11 étudiants gaspésiens et madelinots récipiendaires 2017, ce violoniste et étudiant à la maîtrise en musique à l'Université McGill natif de Sainte-Anne-des-Monts a reçu une bourse de 5 000 $.

Il est considéré comme l'un des musiciens classiques les plus prometteurs au Canada. Kim Bergeron discute de ses différents projets avec le musicien.