AACMR - Amis et Anciens du Conservatoire de Rimouski

aacmr-image

Dernières nouvelles

Michaud, Frédéric-Alexandre Violoniste

Il a reçu son baccalauréat en violon de l'Université McGill

 

Frédéric-Alexandre Michaud a commencé l’étude du violon à l’âge de 3 ans. Passionné de musique depuis son très jeune âge, Frédéric-Alexandre Michaud avait déjà un violon entre les mains à trois ans. Il a rapidement perfectionné ce talent en s'inscrivant à l'école Miransol de Sainte-Anne-des-Monts, où il fût un élève modèle pendant cinq ans.

Étudiant au Conservatoire de musique de Rimouski dans la classe d’Élise Lavoie pendant 8 ans. Il y a laissé sa marque en participant à la mise sur pieds de la Ligue d'improvisation musicale de Rimouski et  fondant l'Orchestre spontané des Maritimes dont il est le chef d'orchestre. 

Il a été au baccalauréat à l'Université McGill dans la classe de Mark Fewer en 2013-2014, puis dans la classe de M. Lipsky au baccalauréat au Conservatoire de musique de Montréal en 2014-2015, puis de nouveau au baccalauréat à l'Université McGill dans la classe de Mark Fewer en 2015-2016 et 2016-2017, où j'ai gradué en mai 2017. Il est présentement inscrit à la maitrise en violon dans la classe de Mark Fewer à l'Université McGill depuis septembre 2017.

Très actif dans plusieurs projets musicaux pendant ses études à Rimouski, dès son arrivée à Montréal, il s’est impliqué en tant que violoniste avec le groupe Shyre ainsi que directeur musical et fondateur du nouveau projet Point d’arrêt. En 2011, passionné par le répertoire orchestral, il entreprend sa formation en direction d’orchestre avec Hugues Laforte-Bouchard au Conservatoire de musique de Rimouski. Depuis, il a dirigé à deux reprises l’Orchestre Spontané des Maritimes et a étudié avec Gilles Auger, James Darling, Jean-Michel Malouf, Jean-François Rivest et Alexis Hauser.

 Le jeune annemontois a finalement accepté une offre de 25 000 $ en plus de 20 000 $ en argent gagné dans les valises spéciales. Il s'est aussi mérité une paire de billets de saison pour les 125 spectacles de l'Orchestre symphonique de Montréal. Le maestro Kent Nagano lui a offert de participer à une répétition de l'OSM en plus d'assister à une réception privée après un concert. Finalement, le luthier Olivier Pérot a prêté à FAM, un violon d'une valeur de 50 000 $ que le jeune musicien pourra utiliser pendant un an.

Depuis 2014, il fait partie du groupe Shyre. Il a dirigé son premier concert en compagnie de musiciens renommés tel Philip Chiu, Alexander Read et Pierre Beaudry. Frédéric-Alexandre œuvre aujourd'hui comme directeur général du projet musical Point d'arrêt.

Parmi les 11 étudiants gaspésiens et madelinots récipiendaires 2017, ce violoniste et étudiant à la maîtrise en musique à l'Université McGill natif de Sainte-Anne-des-Monts a reçu une bourse de 5 000 $.

Il est considéré comme l'un des musiciens classiques les plus prometteurs au Canada. Kim Bergeron discute de ses différents projets avec le musicien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Skelling, Olivier - pianiste

Il a complété un diplôme de 1er cycle universitaire au Conservatoire de musique de Rimouski

Olivier a commencé l’étude du piano à l’âge de 5 ans. Originaire de la région de Montréal, il participa à l’âge de 6 ans au Festival de musique des Laurentides après avoir obtenu une dérogation, compte tenu de son âge et y obtint une 2e place avec mention. L’année suivante, il fut finaliste au Festival de musique classique de Montréal.

Il fit son entrée au conservatoire de musique de Rimouski en 2005 et y étudie depuis, avec sœur Pauline Charron. Depuis 2007, il participe régulièrement au Festival-Concours de Rivière-du-Loup et y remporte à chaque reprise la médaille d’or en plus d’obtenir plusieurs prix d’excellence. En 2012, il participe également au Concours de musique de la Capitale et y obtint la médaille d’or, ayant obtenu la meilleure note de sa catégorie. Depuis 2006, Olivier participe aux concours de musique du Canada et y est régulièrement finaliste national.

En 2014, Olivier et sa partenaire Émilie Ross, remportent l’édition régionale de CEGEP en spectacle. Il a également pris part à diverses classes de maître avec entre autre, André Laplante, Stéphane Lemelin, David Jalbert, Jean-Paul Sevilla et Charles Richard-Hamelin. À L’été 2013, il participa à la session de piano avancé au camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean donné par Jean-François Latour et Stéphane Lemelin.

Depuis quelques années, Olivier forme un duo avec son jeune frère violoncelliste. Ils se produisent régulièrement lors de mariages, funérailles et autres événements ainsi qu’aux dimanches musicaux des jardins de Métis. Depuis près de deux ans, il est organiste à l’église de Sacré-Cœur de Rimouski deux fois par mois et supporte ponctuellement les autres paroisses.

Au fil des ans, Olivier s’est mérité diverses bourses et distinctions dont plusieurs lors du palmarès annuel du conservatoire de musique de Rimouski. Il termine cette année ses études au CEGEP de Rimouski en sciences de la nature et au baccalauréat en piano au conservatoire de musique de Rimouski.


Marcoux, Alexandrine - Guitariste

Elle a obtenu un diplôme de premier cycle universaite au Conversatoire de musique de Rimouski

Alexandrine Marcoux débute l’apprentissage de la guitare à l’âge de 12 ans, dans son village natal de Sayabec. En 2011, elle entre au Conservatoire de musique de Rimouski pour y compléter d’abord son diplôme d’études collégiales, puis son baccalauréat, qu’elle est en voie d’obtenir en 2017.

Outre ses études au conservatoire, elle passe la plupart de son temps à enseigner. Elle dirige une harmonie pour les cadets depuis 4 ans, en plus d’enseigner la guitare à l’école Le Mistral de Mont-Joli, et en privé depuis plus de 6 ans. Il y a 3 ans, elle a également relancé la musique des cadets dans la région de Rimouski en fondant une musique « 3 éléments ».

Alexandrine Marcoux a également participé à de nombreux concours, tel que le Festival concours de Rivière-du-loup et Cégep en spectacle. Elle participe aussi à plusieurs concerts, comme à la maison Lamontagne, elle fait de la musique d’ambiance lors de souper et de mariages, en plus d’accompagner la chorale du cégep depuis 4 ans. En 2014, elle participe au tournage de la petite séduction à St-Gabriel de Rimouski avec son groupe Harmania.

Au cours de ses études au conservatoire, elle aura eu la chance de participer à des cours de maître avec différents guitaristes, dont Andre Rodrigues en 2014, et avec David Russel, lors du festival de guitare Alla Grande à Gatineau en 2015.



Neault, Vincent - Trompettiste

Il a terminé son diplôme de premier cycle universitaire au Conservatoire de musique de Rimouski.

 

Natif de Boischatel, Vincent débuta l’apprentissage de la musique dès l’âge de 7 ans à l’école primaire Saint-Édouard en concentration musique. Il poursuivit son parcourt en musique au secondaire à l’école La Seigneurie, là où il apprit la trompette. En 2010, Vincent s’inscrit au Cegep de Sainte-Foy en musique afin d’étudier la trompette avec Marc Carmichael et Richard Gagnon. Ensuite, il entama son baccalauréat au conservatoire conservatoire de Québec avec Geoff Tompson pendant un an, puis il transféra au Conservatoire de Rimouski en septembre 2014 où il étudie depuis trois ans avec Trent Sanheim.

Durant son parcours scolaire, Vincent fût membre de nombreux ensembles tel que l’harmonie, le stage band, le dixieland, l’Orchestre à corde et l’Orchestre symphonique de l’école secondaire de La Seigneurie, ainsi que l’Orchestre à vent et percussion et stage band du Cégep de Sainte-Foy. Durant son baccalauréat, il a été membre de l’Orchestre à vent et percussion de l’Université Laval, l’Orchestre symphonique du Conservatoire de Québec ainsi que le Quintet de cuivre du Conservatoire de Québec pendant un an. Suite à son transfert à Rimouski, il rejoignit l'Orchestre des jeunes du Québec maritime, le stage band « jazz au vent » et le dixieland du Cégep de Rimouski, ensemble avec lesquels il joua au Festi-Jazz de Rimouski deux années consécutives.

Il termine cette année son baccalauréat, spécialité trompette.

 

 

 


Simard-Galdès, Magali - Chant (soprano)

Elle a obtenu une maitrise au Conservatoire de musique de Montréal.

 

Artiste en résidence à l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, Magali Simard-Galdès est une jeune soprano native de Rimouski. Elle a fait ses études avec Aline Kutan au Conservatoire de musique de Montréal (CMM), et en privé auprès de Gabrielle Lavigne et Éthel Guéret. Au cours de sa formation, elle a travaillé avec Lyne Fortin, Lena Hellström-Färnlöf, Edith Bers et Diana Damrau. De 2010 à 2013, elle fut trois fois lauréate du premier prix, catégorie chant, du Concours de musique du Canada. Elle fut également finaliste lors du Concours Hélène-Roberge en novembre 2013 et finaliste régionale du Metropolitan Opera National Council Auditions à l'hiver 2014. Elle s’est produite dans les rôles de Vénus dans Orphée aux enfers d’Offenbach (Montreal West Operatic Society, mai 2012), de Barbarina dans Le nozze di Figaro de Mozart (Opera da Camera, février 2013), de Lilette dans l’opérette Trois jeunes filles nues de Raoul Moretti (Productions Belle Lurette, mars 2013) et de Miss Pinkerton dans The Old Maid and the Thief de Menotti (Studio d'Opéra du CMM, mai 2014).

Native du Bas-Saint-Laurent, elle est déjà très active dans sa région natale. Elle fut artiste invitée auprès des Amis de l’orgue de Rimouski en mai 2013, soliste dans le Magnificat de John Rutter avec le Chœur du Conservatoire de Rimouski et le choeur Vocalia de Matane, et fut "Jeune artiste de la relève" de l'édition 2014 du festival de musique de chambre "Concerts aux Îles du Bic".

Dans le cadre de sa résidence à l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, Magali participera en 2014-2015 à leur tournée de spectacles "Les amoureux célèbres" mis en scène par Marie-Lou Dion, elle tiendra le rôle du 1st trio member dans Trouble in Tahiti de Bernstein avec le McGill Chamber Orchestra sous la direction de Boris Brott (février 2015) et elle sera soliste dans leur nouveau spectacle "Rendez-vous à l'opérette" mis en scène par Alain Gauthier.